L’histoire de la famille Rondinaud est très intimement liée à la Charentaise. Ce produit est né du hasard et de la nécessité sous Louis XIV en Charente. Elle est la résultante du recyclage des feutres à papier. En effet ces feutres étaient en laine et après avoir servi au pressage et avoir absorbé l’eau de la pate à papier ils devenaient imperméables. On pouvait alors les transformer en semelles souples et confortables.
La partie supérieure de la pantoufle appelée “tige” provenait des excédents de fabrications des tisserands locaux qui travaillaient pour la confection des uniformes de la marine royale. La semelle et la tige étaient alors cousus à l’aide d’un fil de chanvre par un point de croix appelé dans la région point de chausson. Les charentaises servaient à l’époque de chaussons souples que l’on glissait dans les sabots.
La Charentaise contemporaine “dessus écossais” a été créée en 1907 par la famille Rondinaud établie à La Rochefoucauld depuis des générations perpétuant ainsi la tradition régionale des cordonniers- savetiers. A partir de 1950, James Rondinaud exporte ce produit à travers le monde.


Dès ce moment, l’innovation, la création de nouveaux modèles, la recherche de nouvelles matières deviennent une quête permanente. C’est grace à un important travail de synthèse et a une excellente analyse du marché que RONDINAUD SAS construit avec ses partenaires des collections harmonieuses qui répondent aux attentes du marché.

Pages